dimanche 17 avril 2011

Enruchage de la première colonie






Samedi 16 avril 2011 est à l'évidence un grand jour pour l'apiculture dans ce quartier d'Amiens. Après plus de quarante ans d'absence, la Fosse Noyon du quartier Sainte-Anne a retrouvé officiellement sa première ruche. Véritable poumon vert en secteur urbain de la ville d'Amiens, à quelques centaines de mètres de la gare et de la tour Perret, cet espace dispose, sur plusieurs hectares, d'une richesse botanique variée et parfaitement adaptée à l'hébergement d'un rucher digne de ce nom.






Les abeilles ne fabriqueront pas uniquement du miel que l'on pourrait appeler "de briques" tant le caractère urbain est, ici, avéré, elles seront surtout les auxiliaires privilégiées des jardiniers pour leur rôle important et très utile dans la pollinisation des légumes et fruits des parcelles de jardins que comporte la Fosse Noyon. Nonobstant ces deux attributions elles seront aussi les sentinelles de la qualité de leur environnement à l'heure où les mono-cultures intensives de nos campagnes et les traitements qui en découlent font mourir les colonies d'abeilles par milliers.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire