dimanche 16 octobre 2011

Visite de contrôle




Dimanche 16 octobre 2011 : 17 degrés-soleil
.

Les premières gelées blanches d'automne sont arrivées cette nuit et la nuit précédente, il est temps de profiter des rayons du soleil et de la bonne température pour rendre visite aux abeilles afin de réaliser un état des lieux.
Premier constat, les pains de candi sont inégalement consommés en fonction des ruches mais les réserves sont désormais suffisantes jusqu'en février.












Un dernier traitement à l'ail et au sucre pour chaque ruche ne fera pas de mal avant la longue période qui nous sépare du nouveau réveil de 2012













Lors de l'épisode précédent, dans la rubrique "commentaires", une interrogation fort judicieuse de JMB m'a amené à corriger le tir au sujet de l'isolation et de la masse d'air à réchauffer par les abeilles sous le nourrisseur retourné. Comme quoi il est bon de ne pas camper sur ses certitudes et de ne rien considérer comme acquis. La première couche d'isoruche est donc posée directement sur le candi restant sur les têtes de cadres ensuite vient le nourrisseur retourné et le dernier sandwich d'isolants.













La petite colonie qui doit hiverner dans la hausse Dadant bénéficie de toutes les attentions. L'intégralité du pain de candi (2,5Kg) a été consommée mais les abeilles ont du construire des cellules au dessus des cadrons dans l'espace laissé libre sous le nourrisseur retourné. Ce n'est pas satisfaisant.












Après avoir ôté ces constructions anarchiques, la première couche d'isoruche est posée comme dans le cas précédent. Le nourrisseur retourné et les autres isolants viennent dessus.
Il aurait été possible de supprimer le nourrisseur mais il concoure à la planéité de la première couche d'isolant sous laquelle on pourra insérer rapidement, le moment venu, un complément de candi ou d'ailleurs conserver le candi existant.
La prochaine visite sera consacrée au pesage général des ruches.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire