lundi 22 août 2011

Varroa : bilan intermédiaire

Dimanche 21 août 2011 : Visite de routine avec pour objectif de vérifier les réserves des deux ruches mais aussi d'évoquer le bilan intermédiaire de notre opération varroa débutée le 29 juillet 2011 avec deux méthodes différentes.

Rappel : la ruche numéro 1 a bénéficié du traitement à base d'huiles essentielles par l'intermédiaire du système Vapidifus qui comprends
  • Un régulateur de débit
  • Un support avec joint
  • Une chambre de détente
  • Un obturateur
  • Une bague de serrage






La mise en oeuvre de ce dispositif nécessite une préparation qui consiste à percer un trou sur le couvre-cadre de façon à ce que la partie qui diffuse le produit du Vapidifus soit bien disposée entre deux cadres de corps de la ruche. Après 3 semaines d'utilisation les abeilles ont bien lutté contre ce système en propolisant et en cirant tout autour de lui.













Après grattage et nettoyage du dispositif il est replacé dans la ruche tout en ayant auparavant constaté que l'intégralité des huiles essentielles a été diffusée.













Avant de refermer la ruche n°1, un rapide inventaire des cadres du corps montre que pour le moment cette ruche ne nécessite pas d'apport de sirop car les dix cadres sont pourvus en miel, pollen, et même de nectar tout frais. Par ailleurs la ponte continue.
Lors de la prochaine visite dans une quinzaine de jours, un nouveau contrôle fera le point de la situation.










Concernant la ruche numéro 2, celle qui a été traitée par les deux plaquettes imprégnées d'huiles essentielles à base de Gaulthérie, la situation des réserves est moins bonne sans être alarmiste. Aucun rapport avec le traitement, simplement le constat que cette colonie était un peu moins grosse que celle de la ruche numéro 1 et qu'il reste un bon cadre de corps à construire. Du sirop a donc été apporté dans le cadre-nourrisseur (3 Kg).











Avant de refermer la deuxième ruche, les deux plaquettes de fibres à la gaulthérie ont été retournées et déplacées sur la tête des cadres.








Varroa : bilan intermédiaire


Depuis le 29 juillet 2011, date du commencement du traitement voici quelques chiffres (sans commentaire) qui n'ont pas de valeur scientifique car différents paramètres n'ont pu être connus et maitrisés. Ces chiffres sont issus d'un simple bilan comptable de la chute des varroas au travers des fonds Nicot complétement ajourés.

Modérateur d'ambiance à la Gaulthérie
(en cumulé)
J+ 1 : 54 varroas
J+ 7 : 246 varroas
J+14 : 376 varroas
J+21 : 429 varroas

Huiles essentielles (Vapidifus)
(en cumulé)
J+ 1 : 17 varroas
J+ 7 : 104 varroas
J+14 : 174 varroas
J+21 : 200 varroas

Aucun commentaire:

Publier un commentaire